mercredi 12 novembre 2014




3 commentaires:

Marc a dit…

J'en connais une autre comme toi et sans doute plein d'autres, on est presque tous à un moment ou à un autre comme ça; parfois toute la vie...à attendre , espérer,essayer.Alors la suite c'est la rencontre avec le fameux administrateur de la salle truc...déception?

Anne Honyme a dit…

Qu'en penses-tu si,
plutôt que de dire "en tant que chanteuse je suis très sensible à la voix de mes interlocuteurs",
on dirait plutôt "en tant que coeur d'artichaut à la vive imagination, même une voix au téléphone me fait vibrer et nourrit mes fantasmes"...

Signé quelqu'un qui doit être chanteuse aussi vu que ça lui arrive régulièrement ;)

étoilemontante a dit…

Marc : le suspense est à son comble, à cette heure encore...
Anne: oui, je sais que c'est une problématique universelle, j'espérais juste que de mettre mon imagination débordante sur le compte d'un défaut professionnel passerait comme une lettre à la poste!! raté!!